Alina Ganea : “Le français c’est une manière d’être”

Alina Ganea

Professeur des universités dans le Département de langue et littérature françaises de l’Université « Dunărea de Jos » de Roumanie, Mme Alina Ganea gère, depuis son inauguration, le Centre de réussite universitaire, étant activement engagée dans la promotion de la francophonie dans son institution.

Qui est Alina Ganea

Enseignant-chercheur de l’Université « Dunărea de Jos » de Galati depuis 2001, Mme Alina Ganea dispense des cours dans le domaine de l’analyse du discours et de la communication interculturelle. Ses recherches portent dernièrement sur l’investigation des moyens intervenant dans la construction de l’ethos dans le discours promotionnel et l’analyse de l’éveil des émotions dans le discours médiatique.

Elle est habilitée à diriger des recherches et coordonne à présent des thèses ciblant la représentation et la construction des événements socio-politiques actuels (tels que la migration, les désastres écologiques, les manifestations populaires) dans le discours des médias. Elle a participé à des colloques organisés en Roumanie et à l’étranger et a publié des articles et des études dans les actes des colloques et des monographies publiés en Roumanie et à l’étranger. Elle est également l’auteure de deux monographies et de quatre manuels universitaires.

Le français – une manière d’être

Pour Alina Ganea, le français représente une manière d’être, car sa formation et son parcours professionnel ont été constamment marqués par l’étude et l’enseignement du français, et la recherche en et du français. Dans sa carrière, le français lui a énormément offert : la chance d’une profession dynamique, des rencontres professionnelles fruiteuses, des mobilités enrichissantes, des projets scientifiques incitants, mais surtout la conscience de la chance de pouvoir connaître, promouvoir et faire vivre la francophonie, avec sa grande richesse linguistique et culturelle.

Le Centre de réussite universitaire – le projet qui lui tient au cœur

Alina Ganea a implémenté ou a fait partie de l’équipe de plusieurs projets, scientifiques ou de développement, financés par des organismes nationaux ou internationaux. Pourtant, le projet qui lui tient à cœur est, sans aucun doute, le Centre de réussite universitaire, projet de l’Agence universitaire de la Francophonie, implémenté en 2013 dans l’Université « Dunărea de Jos » de Galați et qui est devenu le pôle de rassemblement de toutes les actions francophones déroulées dans l’université. C’est le plus cher projet dans lequel elle s’investit chaque jour.


Le français – un atout sur le marché du travail (table-ronde avec les représentants de la compagnie Webhelp – filiale de Galați)

« Je m’investis dans ce projet sans ménager aucun effort car il me permet d’exercer ma profession de foi, à savoir la promotion du français et de la francophonie. C’est sous l’égide du Centre de réussite universitaire de l’université que j’organise des actions de promotion de la francophonie à travers des activités culturelles, des séances de remise à niveau, des concours, des séminaires scientifiques, des tables-rondes avec des représentants du marché du travail, des colloques, des écoles d’été, des formations, des soirées conviviales » raconte Mme Ganea.

« Toutes ces activités sont destinées à montrer et partager les valeurs francophones et à promouvoir la richesse de la langue française dans une démarche collaborative réunissant enseignants-chercheurs, étudiants, professionnels du marché du travail dans le projet de faire vivre la francophonie dans mon université. L’avenir de la francophonie comme une démarche solidaire et collaborative doit prendre en considération la réunion de toutes les instances concernées afin de la renforcer et la faire rayonner » conclue Alina Ganea.