Ana Bulat, metteuse en scène de la Francophonie

Francophile, jeune enseignante de FLE, lecteur, doctorante en dernière année à l’école doctorale « Sciences de l’Éducation » de l’Université Pédagogique d’État « Ion Creanga » de Chisinau.

Qui est Ana Bulat

Originaire du centre de la Moldavie, le village Mîndrești, Telenești, elle vit maintenant dans la banlieue de la capitale de la République de Moldova. Elle s’installe à Chisinau il y a 11 ans, le moment où elle est venue ici pour faire ses études de Licence à la Faculté des langues et littératures étrangères de l’Université Pédagogique d’État « Ion Creanga ». En 2012 elle s’inscrit aux études de Master au sein de la même faculté, choisissant le programme de formation « La langue et la culture française ». Après une pause de deux ans d’enseignement, période pendant laquelle elle travaille dans une société française établie à Chisinau, elle part à Bruxelles en tant que fille au-pair, elle revient en Moldavie et décide de continuer ses études supérieures en s’inscrivant aux études doctorales. L’offre de travail en tant qu’assistant universitaire lui vient en 2e année d’études doctorales, après avoir travaillé une année et demie au collège de Constructions de Chisinau.

En première année d’études doctorales elle participe au concours de bourses de recherche « Eugène Ionesco » et elle part pour trois mois à Bucarest, étant accueillie par l’Université de Bucarest. Toujours avec le soutien de l’AUF elle part l’année suivante en Roumanie, à Brasov, ensuite à Constanta pour suivre des stages de formation lors des écoles d’automne.

eFLUX – Le premier manuel numérique interactif de français de la République de Moldova

Cette année-ci, elle participe à la première édition (2019) du concours national – Ma thèse en 180 secondes – où elle gagne deux prix (la troisième place et le Prix du public). Son travail scientifique en collaboration avec son directeur de thèse (Angela Solcan, doyenne de la Faculté des langues et littératures étrangères) et un des coordinateurs de thèse (Nicolae Balmus) est récompensé et elle reçoit le mois de février 2019 le brevet d’invention pour le premier manuel numérique interactif de français de la République de Moldova – eFLUX. Ce même manuel reçoit deux mois plus tard la médaille d’or lors de la 11e édition de l’exposition internationale EuroInvent, qui a eu lieu en Roumanie. Le mois de septembre 2019 (avec deux collègues du collège de constructions) elle publie la 2e édition du manuel de grammaire française dédié aux apprenants débutants – J’étudie et je pratique la grammaire française.

Étant nommée la responsable de la filière des projets francophones de l’UPÉ « Ion Creanga » et la responsable du Centre des ressources universitaires francophones, Ana Bulat devient ainsi la metteuse en scène de diverses activités francophones organisées en partenariat avec les institutions francophones de Chisinau.

Ana Bulat envisage continuer cette voie d’épanouissement et de développement du français dans son Alma Mater au nom de l’amour qu’elle a pour la langue et la culture française.