USV, carte interactive des services médicaux spécialisés de Suceava et Botoșani

Un groupe de professeurs et d’étudiants volontaires de l’Université « Ștefan cel Mare » de Suceava (USV), coordonné par le maitre des conférences Ionuț CRISTEA et le professeur universitaire Mihai DIMIAN, a développé un projet cartographique qui vise à présenter des informations d’intérêt médical, afin d’aider les autorités publiques et la population des départements de Suceava et de Botosani.

Les informations sont très utiles dans la situation actuelle, offrant une image d’ensemble des deux départements quant à l’offre de services médicaux spécialisés (cabinets médicaux, pharmacies, etc.). 

Le projet a été réalisé à partir de diverses sources en ligne mais aussi à partir des données offertes par l’Institut national de statistique (base de données TEMPO), les caisses d’assurance maladie des départements de Suceava et Botoșani et le Collège des Pharmaciens de Suceava. La plate-forme utilisée dans le projet est ArcGIS Online.

La carte est accessible en utilisant le lien https://tinyurl.com/y7l6zrzs ou via la page du site USV – carte publique InfoMED.

L’application peut être utilisée pour l’analyse de quelques données démographiques pertinentes, telles que la répartition de la population vulnérable par groupes d’âge dans les unités administratives-territoriales; le calcul du trajet et du temps nécessaire pour arriver à l’unité médicale la plus proche; l’identification des prestataires de services médicaux (cliniques, laboratoires, services d’ambulance, pharmacies, médecins de famille, cabinets de dentisterie d’urgence, centres de soins à domicile).

Les données présentées sont interactives, ce qui donne à l’utilisateur la possibilité de contrôler le thème affiché, mais aussi d’obtenir des détails concernant un certain élément, comme un nom, une adresse, un contact, un programme, etc. Pour une visualisation et une utilisation optimales de l’application, il est recommandé d’utiliser un ordinateur personnel (ordinateur de bureau / ordinateur portable), vu que l’application ne marche pas encore sur les téléphones portables.

Au cours de la prochaine période, l’équipe du projet envisage de compléter la base de données, de vérifier / corriger les informations obtenues en géocodant les adresses postales (en augmentant la précision de la position géographique) ou en modifiant l’interface.